Chant des Stryges Saison 3 - 18 - Mythes Album – 20 juin 2018 Corbeyran Dimitri Fogolin Richard Guerineau Delcourt

Chant des Stryges Saison 3 - 18 - Mythes Album – 20 juin 2018 Corbeyran Dimitri Fogolin Richard Guerineau Delcourt

Article # 23081

 (7 Avis)

€14.95


Après un numéro 17 qui se termine en apocalypse, il devenait vraiment difficile d’imaginer une suite et pourtant le voilà cet album 18 et il sera bien le dernier. Cette série, du « chant des Stryges » commence avec le T1 de la première saison en 2004. Le dernier tome de la saison 3 datait déjà de plus de 2 ans, il était donc temps que ce numéro 18 et la fin de cette série soit là. Ce tome est une sorte de road movie où on retrouve bien sûr Débrah, Nivek, Abeau et Carsen, mais aussi Chris et Tom. Ils sont à la recherche du Stryge associé à Nivek et ils errent dans la désolation sur cette planète à la « Walking Dead » (cité d’ailleurs dans la BD). Les Zombies s’appellent ici des mutants, mais ils ont le même comportement. Quant à la fin, elle ressemble presque à un début ou à un nouveau début. En tous les cas, ce qu’il y a de bien, c’est que la série est cette fois clairement terminée puisque le mot FIN est bien présent et en gras à la fin du tome. La saison 3 a marqué une claire différence avec les 2 saisons précédentes et part un peu dans tous les sens avec des numéros parfois très disparate et sans vraiment qu’on y voie une suite. Bonne lecture.
By Philippe2 24 juillet 2018
Une série commencée avec le Clan des chimères ( 6 tomes ) .... le siècle des ombres ( 5 tomes ) .... Asphodèle ( 5 tomes ) .... et le chant de stryges ( 18 tomes ) ...... terminée comme beaucoup sur un manque d'inspiration.... DOMMAGE !!!! la dernière saison était peut-être en trop ou du moins le scénario n'était pas à la hauteur . Usure du temps, mais il faut bien vivre donc vendre . après les tomes 16 et 17 très moyens, l'espérance d'une fin en apothéose ...... mais non . encore DOMMAGE .
By Gallas 4 juillet 2018
J'ai aimé la série dès le début pour son histoire, ses personnages torturés et son scénario dynamique.
Toutefois depuis quelques albums la série s'essoufflait et aurait mérité d'être conclue plus tôt.
Un peu déçu de cette fin avec une mort d'un personnage qui ne s'imposait pas mais qui permet de conclure une bonne série.
By Christophe Leclercq 22 août 2018
Sorti pile poil pour l'annif de mon mari !
By Fabienne 23 août 2018
Ce dernier livre clos la BD qui est vraiment très bien.
C'est dommage qu'il n'y en ai pas plus.
By BLACKLIGHT-TECHNO 29 août 2018
Bon, il faut être honnête, la série a sans doute connu la saison de trop et paradoxalement, les Stryges sont devenus un peu trop encombrants. (depuis le requin de Spielberg, on sait qu'on ne gagne pas forcément à trop montrer.)

Alors l'histoire du Stryge cornu lassé du chant commun et qui veut se mettre à la composition (une sorte d'ange déchu), le chaos qui a suivi la destruction du repère des créatures à plumes et l'espoir placé dans le dernier survivant capable de créer une humanité 2.0 (ils appellent ça une troisième voie, vous imaginez : un nouveau monde qui serait gouverné par des Rocardiens, ah non, pitié, faites tout péter plutôt !)... tout ça ne soulève plus guère qu'un intérêt poli.

Pour autant, la série prend enfin fin, avec certes, un discours un peu fumeux que même Jodorowski n'oserait plus tenir (la caverne est détruite, la conscience est un cadeau à double tranchant, il faut un nouveau chant pour la terre -Gross Mahler en perspective !...vous voyez le genre), mais de manière plutôt habile si on accepte les points que j'évoque plus haut.

Et puis, il y a le dessin de Guerineau qui est vraiment formidable, les beaux personnages de Nivek et Debrah et un peu d'humour.

Bref, si la série n'a pas totalement tenu toutes ses promesses de départ, elle n'en reste pas moins très intéressante et originale, aussi bien pour son noyau central ("Le chant des Stryges"), que pour ses ramifications ("Le Clan des chimères", "Le maitre de jeu" et "Le siècle des ombres").
By ecce.om 24 août 2018
Il paraît que cet épisode est - enfin!- l'ultime de la série ; pas l'antépénultième, pas le pénultième, mais bien de dernier. Après celui-ci c'est fini ! Juré ! Craché !. C'est l'épisode qui se termine par le mot fin, avec le panneau " just married" accroché à la voiture! Car cette saga, très noire, semble se terminer en "happy end" (si j'ai bien compris) - sans doute une sorte de révérence au lecteur dont l'abnégation magnifique lui permit de rester présent jusqu'à l'achèvement de ce chapelet indigeste d'épisodes cauchemardesques à tiroirs. Car ce fidèle lecteur a bien souffert : scénario interminable, rebondissements tirés par les cheveux, aucune logique d'ensemble, violence et angoisses gratuites, phraséologie pontifiante… Et surtout, l'impression désagréable d'être mené en bateau sur d'aussi longues années, pour pas grand' chose. 18 tomes quand même, sans compter 3 gros "spin off", auxquels on négligera de s'abonner, car sans doute de peu d' intérêt quand il s'agit de trouver un fil logique dans tout ce fatras de chimères, de stryges, et de créatures plus ou moins monstrueuses, et d'humains aux traits grimaçants. Merci à Corbeyran d'avoir libéré son dessinateur Guérineau, qui pourra, comme il a déjà commencé à le faire, se consacrer à des projets plus personnels, et bien plus intéressants.
By patydoc 22 juin 2018